Qu'est-ce que le SAVK ?

 

Le SAVK (Stimuli Alternatifs Visuels Kinesthésiques) est technique spécifique de  l'EMDR pour une réinformation sur le traumatisme.

L'EMDR (Eye movement desentization and reprocessing : reprogrammation et désensibilisation par le mouvement de l’œil) est différent du SAVK car c'est une sorte d'hypnose revue est corrigée. Par des mouvements oculaires, on va reprogramme le cerveau pour effacer les traumatismes.

Tous les détails sur une méthode surprenante développée par la psychologue américaine Francine Shapiro.

Ainsi, les blessures des traumatismes vécus dans l'enfance s'estomperaient.

​L’EMDR pourrait également être efficace dans d’autres types de troubles comme la toxicomanie, l’anorexie ou la dépression.

​Pour déprogrammer le traumatisme du consultant la séance SAVK va se déroulé, de la même manière qu'une séance en kinébiologie.

Le Stimuli Alternatifs Visuels Kinesthésiques regroupe deux techniques tel que le stimuli visuel et le touché kinesthésiste :

STIMULIS ALTERNATIS VISUELS

Le stimuli visuel est l'ensemble des organes participant à une perception visuelle, de la rétine au système sensori-moteur.

 

Son rôle est de percevoir et d'interpréter deux images en deux dimensions en une image en trois dimensions. Il est principalement constitué de l'œil (et plus particulièrement la rétine), des nerfs optiques, du chiasma optique, du tractus optique, du corps genouillé latéral, des radiations optiques et du cortex visuel.

LE TOUCHE KINESTHESISTE

Cet outil est utilisé lors de la déprogrammation du traumatisme. 

Pour cela nous allons pratiquer un touché kinesthésique alternatif sur les  mains sous forme de tapotement avec nos doigts.

Contrairement à l'EMDR nous allons mettre en place un Tracking kinesthésie pour imprégner l'information du cerveau mais également plusieurs trackings :

-Un tracking en 3D sera plus performant car le cerveau l’aura imprimé an notion de profondeur. On peut le proposer sous trois possibilités : en linéaire, en profondeur et à distance. On va tester la meilleure position pour la défusion.

​-Un tracking en 4D pour déprogrammer à travers  « le temps »

(pour remonter le temps au moment du traumatisme).

​-un tracking en 5D avec « l’énergie » (y mettre l’intention) et également en 6D avec « l’information » (les mots positifs).

.Le principe de base c'est de réduire au maximum le niveau de stress sur les deux hémisphère droite et gauche.

C'est pour cela on va demander à la personne de revivre la situation traumatisme (visuel). Préalablement on va lui demander de mettre des mots à cette situation (en termes de ressentis). Le but c’est d’aller toucher les 3 canaux (visuel, auditive, kiné…).

On va défuser les états de stress pour infuser les états de ressources.

  • White Facebook Icon
  • White Google+ Icon
  • White Instagram Icon