• jmarvilletherapeute

Les troubles du sommeil


Attention : l'article que je partage en toute conscience et bienveillance est à titre informatif et tiré d'expériences personnelles. A travers ce texte, je vous fait part de mes connaissances et j'aborde la thématique avec ma propre perception et l'interprétation de mes propres ressentis.


Les troubles du sommeil dit ""insomnie" est une maladie fréquente chez l'être humain. De nombreux articles en ligne met en avant cette maladie qui est représente un certain pourcentage chez l'adulte et chez l'enfant. Il existe quatre formes d'insomnies dans le monde : l'insomnie secondaire, primaire, chronique et sévère.

A travers cet article je vais mettre en avant l'aspect médical mais également l'aspet symbolique de ce dysfonctionnement.


Qu'est ce que l'insomnie ?


L' insomnie est une incapacité, une difficulté à s"endormir profondément la nuit. Avoir un sommeil léger, irrégulier, des réveils nocturnes, une difficulté à se rendormir alors que l'on se sent encore fatigué et une impossibilité à dormir plus de 3 ou 4 heures. Lorsqu'il existe une répétition des épisodes d'insomnie jour après jour, les personnes affectées rentrent alors dans un cycle infernal.


Quelles sont les causes d'insomnie ?


Les causes d'une insomnie sont nombreuses. Se poser des questions sur l'origine de ce dysfonctionnement peut nous permettre de trouver des solutions mais également des résolutions pour retrouver un sommeil régulier.


Causes psychologiques

L' insomnie peut être liée à des troubles psychologiques comme le stress, l'anxiété, la dépression mais également d'ordre émotionnel. Lorsque les épisodes se répètent nuit après nuit à des heures régulières nous pouvons, nous pouvons nous poser cette question : pourquoi je me réveille toujours à la même heure ?

L'heure peut avoir sa symbolique et nous donner une indication sur ce que l'on peut vivre à ce moment très précis. Dans la médecine chinoise nous allons utiliser l'horloge des heures dis l'horloge circadienne pour avoir une indication.




Les heures sont en lien avec les organes du corps humain. Chaque organe est lié à une émotion. Cela peut nous donner un exemple.


Exemple n°1 : si nous nous réveillons toujours entre 1h00 à 3h00 du matin c'est notre foie qui est touché. Le foie est en lien à l'émotion de la colère.

La question à se poser : pourquoi je suis en colère ou pourquoi je vis cette colère ? contre qui ? contre quoi ?


Exemple n°2 : je me réveil toujours entre 3h00 à 5h00 du matin. Je suis dans l"énergie du poumon. Le poumon est en lien à l'émotion de la tristesse.


Faire un feelback de votre journée passée, de cette émotion posée, mettre en conscience en le verbalisant.


Il faut également comprendre le fonctionnement de notre cerveau. qui est composé de trois parties : le cerveau néocortex, le cerveau limbique et le cerveau primaire archaïque. Nous allons nous intérresser au cerveau primaire archaïque qui représente notre "logique de survie". Quand nous parlons archaïque nous pensons forçément à l'air primaire préhistorique.

A l'époque, dans cet univers rempli de prédations le seul endroit sécurisé, était la "grotte". Celle-ci était choisie avec soins sur des critères stratégiques bien défini afin d'apportait la "sécurité" nécessaire à un repos salvateur en toute quiétude, critères indispensables à la récupération des moyens physiques et psychiques pour affronter, de nouveau le lendemain, la prédation avec le maximum d'efficacité.

Le reste du temps, hors de la grotte, la meilleure façon de rester en vie était d'être dans un état de vigilance permanent. En d'autres termes, de jour comme de nuit, on dois sa survie à son état de veille et de vigilance pour voir venir le danger et sauver sa peau. Si un danger (réel, imaginaire, virtuel ou symbolique) nous menace (Globalement l'insécurité) Dormir = Je risque de mourir. Solution du cerveau = l'état de veille.


D'autres critères peuvent encore rentrer en ligne de compte. Nous pouvons vivre une forme d'insécurité, vouloir également tout contrôler ce qui se passe dans notre vie. Quand on dort nos « facultés mentales » dorment aussi et nous dommes plus vulnérable, car nos sens sont plus alertes et ouverts à l'inconnu. C'est pourquoi, en gardant notre mental occupé avec toutes sortes d'idées, toutes sortes de situations mêmes fictives et que nous pouvons 'inventé, nous empêchons le sommeil de nous gagner.

Pour une raison ou pour une autre, nous pouvons avoir l'impression que « nous ne méritons pas de nous reposer ». Ce peut être parce que nous nous sentons coupable de ne pas réussir dans la vie, de ne pas faire tout ce qu'il faut pour nos enfants, etc. nous pouvons aussi avoir sen sentiment que « dormir est une perte de temps ».



• Causes Maladies

De nombreuses pathologies peuvent entraîner des troubles du sommeil.

  • Hyperthyroïdie ;

  • Syndrome d'apnée du sommeil ;

  • Maladie d'Alzheimer ;

  • Maladie de Parkinson ;

  • Douleurs liées à différentes maladies (arthrose, cancer, polyarthrite, ...) ;

  • Asthme ou maladies respiratoires ;

  • Allergies (rhinite, éternuements...) ;

  • Reflux gastro œsophagien.


• Environnement et mode de vie

Les conditions liées à l'environnement ou au mode de vie peuvent également provoquer des insomnies comme le bruit, la chaleur, les bruits du voisinage, une mauvaise literie, ou la consommation excessive de caféine. Le travail en horaires décalés (travail de nuit par exemple...), les contraintes horaires et la surcharge de travail (surmenage) sont aussi des causes fréquentes.


• Environnement naturel

Les conditions liées à l'environnement nature tel que La pleine Lune ou la nouvelle Lune peuvent avoir des effets sur notre sommeil.



Les quatres formes d'insomnies


L’insomnie secondaire et primaire sont due ou associée avec une autre maladie ou de nombreuses pathologies médicales, psychiatriques et neurologiques. Elles peuvent être aussi associées à des facteurs non spécifiques, tels que les douleurs, la fièvre, les difficultés respiratoires.


L’insomnie chronique est caractérisée par une difficulté régulière d'endormissement ou de maintien du sommeil. Cette difficulté a un impact sur la vie professionnelle, personnelle et sociale du dormeur. Malgré de bonnes conditions pour dormir, ce trouble survient de façon fréquente et durable..


L’insomnie sévère est caractérisée par un sommeil qui ne vient pas, nos yeux restent résolument ouverts à fixer le plafond et que notre cerveau refuse de se déconnecter du monde réel pour plonger dans celui des songes.



Les risques


Les risques d'insomnie sont multiples. :


  • Fatigue,

  • Troubles de l'attention et de la mémoire,

  • Courbatures,

  • Difficulté dnas la concentration,

  • Prise de poids : activation de l'hormone qui stimule l'apétit la ghréline donc nous allons consomer des aliments riches en calories,

  • Cardio vasculaires,

  • AVC,


Comment lutter contre l'insomnie ?


De nombreuses méthodes sont mises en place pour combattre cette maladie telle que la prise de médicaments, l'homéopathie, prendre une douche fraiche mais également l'approche douce (musique zen pour s'endormir, technique de relaxation respiratoire : "respiration cardiaque").







25 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout