• jmarvilletherapeute

La dynamique des émotions

Mis à jour : août 29



Attention : l'article que je partage en toute conscience et bienveillance est à titre informatif et tiré d'expériences personnelles. A travers ce texte, je vous fait part de mes connaissances et j'aborde la thématique avec ma propre perception et l'interprétation de mes propres ressentis.



Pouvons-nous comprendre nos émotions? Une question qui mérite toute notre intention.


La dynamique des émotions représente les manifestations émotionnelles de notre corps qui reflètent nos états intérieurs. C'est un élément de base indispensable dans notre vie affective. Face à une émotion primaire (négative) le corps va émettre des tensions musclaires jusqu'à créer des maux. Inversement face à une réaction de joie, de bonheur le corps va se libérer, se détendre.


Les émotions qui nous traversent sont des réactions psychologiques et physiques à des multitudes de situations. Elles peuvent avoir différentes intensités et nous quitte dès que la situation est passée. Il ne faut pas confondre une émotion à un ressentis. Les ressentis sont des sensations éprouvées sur un état physique ou émotionnelle.


Exemple : "je ressens une douleur" ou "je ressens de la culpabilité".



Le psychologue américain Paul Eckmann, pionnier dans l'étude des émotions, a observé les expressions faciales dans diverses cultures et a dénombré 6 émotions fondamentales. Les émotions sont diverses : les émotions primaires, les émotions positives.




Quelles sont les émotions primaires ?


Les émotions primaires représentent les 4 émotions fondamentales :


° La peur : Elle signale la présence d'un danger, réel ou imaginaire. Les reins sont associés à la peur et à l'angoisse. Ces organes se chargent de l'évacuation des déchets dans le sang, alors que la vessie stocke l'urine et contrôle l'excrétion.

Certaines personnes qui ressentent des douleurs dans la région des lombaires ou une fragilité peuvent ressentir ou être dans des situations d'incertitude ou d'insécurité. Des troubes physiques vont se mettre en place : douleurs aux reins, problèmes urinaires, etc...


° La colère : Elle surgit quand on essaie de nous imposer quelque chose contre notre volonté ou suite un évènement que l'on ne peut contrôler. Comme pour la peur cette émotion est associés à deux organes : le foie et la vésicule biliaire.

Le foie est chargé de stocker le sang et de réguler la circulation de l'énergie vitale. La vésicule biliaire elle, accumule et sécrète la bile. Les personnes excessivement préoccupées, agressives, ont des sentiments de frustration peuvent ressentir certains symphômes au niveau de ces deux organes (crampes, inflamations, etc..)


° La tristesse : Le poumon et le gros intestin sont liés à cette émotion comme pour l'émotion de la mélancolie. Les poumons régulent la respiration et l'intestin s'occupe de la digestion. Conflits intétieur, manque d'appétit, oppréssé, problème au niveau du coeur sont des sympthômes liés à ces deux organes.


° Le dégoût : On retrouve les mêmes sympthômes que pour la tristesse.



Quelles sont les émotions positives ?


Les émotions positives jouent aussi un rôle essentiel dans notre adaptation, notre bien-être et notre survie. On retrouve 6 émotions positives : gratitude, joie, espoir, sérénité, amour, fierté

A travers cet article et l'expérience personnelle que j'ai eu sur la douleur je veux mettre en avant, que chaque personne peut comprendre ses douleurs et ses tensions musculaires juste en identifiant les émotions primaires survenuent lors d'un évènement ou situation traumatisante. Quelle soit journalière ou mensuelle.

Je me suis levé un jour avec forte douleur à l'épaule gauche. N'ayant fait aucun faux mouvement ou de sport je me suis, posé cette question : "d'où vient cette douleur ?" et "comment je me suis fait mal ?"

Avec mes outils en décryptage biologique j'ai pu, voir que le côté gauche du corps représente le danger mais surtout la colère. L'épaule gauche représente le lien à "la mère". A la suite d'une discussion avec mon ostéopathe pour une prise de rendez-vous que j'ai pu comprendre que ma douleur émergeait d'une situation où je n'ai pu m'exprimer. Mais qu'elle était le lien avec ma mère ?

Après quelques minutes de réflexions j'ai pu comprendre que mon inconscient avait chrystalisé une situation douloureuse dans le passé où je n'ai pu dire les choses. Le faite de revivre une situation ou je n'ai pu extrioriser cette état de colère à travers mes mots à fait, réagir mon corps. Mettre en conscience ce traumatisme a réduit l'intensité de ma douleur et en quelques jours je ne ressentais plus rien.



" Notre corps communique avec nous mais ne pouvant s'exprimer avec des mots il le fait avec des maux. Il nous invite malgré la douleur à résoudre les conflits qui sont régient par les émotions. "


  • White Facebook Icon
  • White Google+ Icon
  • White Instagram Icon