Rechercher
  • jmarvilletherapeute

COACHING MENTAL : Le discours interne



Est-ce que ça t’arrive des fois de te parler tout seul? Si ta réponse est «OUI», je t’assure que tu n’es pas le seul. Et la bonne nouvelle dans tout ça c’est que ce phénomène est normal. Nous le vivons tous au quotidien, athlète ou non.



Le discours interne est une forme de pensée consciente ou inconsciente que tu ne réalises pas vraiment, tu es constamment en discussion avec toi-même. C’est comme si notre tête n’arrête jamais une seconde.


Il existe deux formes de discours : un discours interne positif et un discours interne négatif dit parasitage.

En effet les pensées quelles soit positives ou négatives influencent fortement la façon dont on se sent et ultimement modifie nos comportements. Si tu agis en réaction à la manière dont tu te sens, ta performance va en être évidemment affectée.


1er exemple de discours interne parasitage : "je suis nul", "je ne crois pas que je vais réussir", j'ai pas confiance en moi", "je vais perdre de tout manière", "il est plus fort que moi".


2ème exemple de discours interne positif : "je suis le meilleur", "je vais réussir", etc.


Le sportif va être confronté à ces deux types de discours avant, pendant ou après son entraînement ou la compétition. Il est donc important que ce dernier soit bien en adéquation à la discipline pratiquée.

De bonnes pensées positives mènent plus souvent à des performances de qualités que l'inverse. Mais comme l'être humain ne retient que la négativité de se fait inconsciemment nous allons toujours avoir des pensées négatives.

Chercher à éliminer complètement les pensées négatives n’est pas le but. Ce qui est important; c’est d' identifier le discours interne négatif (temps, contenu, effets, conscience) et de les transformer en positif en construisant et en installant une routine adéquate. C’est de cette manière que le mental du sportif va se renforcer et d'être capable de les contrôler, de se concentrer le plus souvent possible sur ses pensées positives pour obtenir les effets attendus..


" Vous devez donc développer l’habitude d’être attentif à quel genre de discours vous avez en tête avant, pendant et même après la compétition. De bonnes pensées, c’est comme manger de bons aliments… Votre corps s’en porte tout simplement mieux ! "




0 vue
  • White Facebook Icon
  • White Google+ Icon
  • White Instagram Icon